THOREAU, Henry David. La vie sans principe

La vie sans principe ” Pouvoir regarder le soleil se lever ou se coucher chaque jour, afin de nous relier à un phénomène universel, préserverait notre santé pour toujours. ” Auteur de La Désobéissance civile, Henry David Thoreau prolonge sa pensée séditieuse dans La Vie sans principe (1863). Prenant l’exemple de sa propre vie, il montre que les besoins matériels et les contingences quotidiennes sont dérisoires et qu’ils constituent une entrave à l’épanouissement de l’esprit. En exaltant l’individualisme et une certaine forme d’oisiveté dans la communion avec la nature, Thoreau nous invite à explorer les ” provinces de l’imagination “.

Share