Le Chemin de l’Homme, Martin BUBER.

Dans son livre, Martin Buber cite: ” Commencer par soi, mais non finir par soi; se prendre pour point de départ, mais non pour but; se connaître, mais non se pré-occuper de soi. “

La doctrine hassidique enseigne que l’on atteint la sagesse non en se détachant du monde, mais en s’en imprégnant profondément pour . . . → Continuer la lecture: Le Chemin de l’Homme, Martin BUBER.

GOLEMAN, Daniel. L’intelligence émotionnelle

Notre destin est-il inscrit dans notre quotient intellectuel ? Pas du tout, si l’on en croit Daniel Goleman, pour qui la notion habituelle d’intelligence néglige un aspect essentiel du comportement humain : nos émotions. Une bonne nouvelle : chacun peut améliorer son intelligence émotionnelle Puisant dans les découvertes récentes de la biologie et de la . . . → Continuer la lecture: GOLEMAN, Daniel. L’intelligence émotionnelle

HALL, Edward T. La dimension cachée.

La dimension cachée, c’est celle du territoire de tout être vivant, animal ou humain, de l’espace nécessaire à son équilibre. Mais chez l’homme, cette dimension devient culturelle. Ainsi, chaque civilisation a sa manière de concevoir les déplacements du corps, l’agencement des maisons, les conditions de la conversation, les frontières de l’intimité. Ces études comparatives jettent . . . → Continuer la lecture: HALL, Edward T. La dimension cachée.

HIRIGOYEN, Marie-France. Les nouvelles solitudes.

Etat des lieux et perspectives des relations humaines dans les sociétés développées. Alors que les interactions entre individus sont permanentes dans les sociétés développées, de nombreuses personnes éprouvent un sentiment douloureux d’isolement. Et, en même temps, beaucoup d’autres font le choix de vivre seules. Dans ce livre riche de nombreux cas issus de son . . . → Continuer la lecture: HIRIGOYEN, Marie-France. Les nouvelles solitudes.

JOURDAN, Michel, VIGNE, Jacques. Marcher, méditer

La marche peut devenir méditation active. Et nous qui courons sans cesse, noyés dans nos pensées, nous pourrions retrouver le sens perdu de nos déambulations en apprenant à les rendre conscientes. Depuis la plus haute Antiquité, en effet, il existe une vraie réflexion sur la marche comme exercice de ressourcement. Comme dans la méditation immobile, . . . → Continuer la lecture: JOURDAN, Michel, VIGNE, Jacques. Marcher, méditer

ROUSTANG, François. Savoir attendre pour que la vie change

” Qu’est-ce qui guérit, qu’est-ce qui fait changer ? C’est la nature, disaient les anciens, c’est la force de la vie. Alors la seule question est : comment piéger la vie, comment la faire venir ? ” Après La Fin de la plainte, qui proposait d’écarter l’inflation de pleurs sur soi, et Il suffit d’un . . . → Continuer la lecture: ROUSTANG, François. Savoir attendre pour que la vie change

THOREAU, Henry David. La moëlle de la vie – 500 aphorismes.

Henry David Thoreau (1812-1862) voulait ” vivre profondément et sucer toute la moelle de la vie “. Sa vie et son œuvre sont une école de philosophie et de spiritualité. L’auteur de Walden a pratiqué la ” désobéissance civile “, la ” pauvreté volontaire ” puis, en se retirant du monde, l’immersion dans la nature . . . → Continuer la lecture: THOREAU, Henry David. La moëlle de la vie – 500 aphorismes.

THOREAU, Henry David. La vie sans principe

” Pouvoir regarder le soleil se lever ou se coucher chaque jour, afin de nous relier à un phénomène universel, préserverait notre santé pour toujours. ” Auteur de La Désobéissance civile, Henry David Thoreau prolonge sa pensée séditieuse dans La Vie sans principe (1863). Prenant l’exemple de sa propre vie, il montre que les besoins . . . → Continuer la lecture: THOREAU, Henry David. La vie sans principe